Manifestations associatives - Guerre de tranchées à Vic-sur-Aisne

Guerre de tranchées à Vic-sur-Aisne

La guerre commence en 1915

L'Union, 11 septembre 2015

Une tranchée à découvrir dans le Soissonnais à Vic-sur-Aisne

Allemands et Français sont à nouveau face à face dans leurs tranchées avec une exposition. L’association Soissonnais 14-18 mène bataille pour l’histoire de la Grande Guerre. Après une belle exposition qui a duré pendant des mois sur l’année 1914, ses bénévoles font revivre l’année 1915 en reconstituant une tranchée. L’exposition sera visible chaque samedi de 14 heures à 18 heures et tous les dimanches de 10 heures à 12 heures et de 14 heures à 18 heures.

expo11sept15.jpg

La mort est l’un des thèmes abordés dans la présentation. Derrière Marc Pamart et les pierres tombales, une photo d’époque des tombes de Confrécourt

C’est sans doute du jamais vu ! Deux tranchées, l’une allemande et l’autre française, séparées par un cratère. Le tout plus vrai que nature. Dès demain, à Vic-sur-Aisne, et pour deux mois, l’association Soissonnais 14-18 refait la Grande Guerre. Après 1914 l’an dernier, c’est l’année 1915 qui fait son entrée à la salle des fêtes. Et donc « la guerre de position », explique Jean-Luc Pamart, le président de l’association.

« Les Allemands s’installent, il sont en pays conquis. Les Français, eux, vont gagner la guerre », poursuit-il. Près de lui, Marc Pamart précise que les généraux ne voulaient pas que nos ancêtres s’organisent sur place et bénéficient du confort. Tout ça, les visiteurs le découvriront, avec le décor mais aussi les soldats, représentés par des mannequins, et les mitrailleuses. Ces dernières font partie de nombreux objets apportés par les collectionneurs, maillon fort des expositions de Soissonnais 14-18. Sans compter que celle-ci a aussi emmagasiné des objets depuis le temps que ses membres arpentent les carrières dont la carrière de Confrécourt, où ils guident la visite chaque premier dimanche du mois, de mars à septembre.

Cette exposition se veut locale. C’est la guerre en 1915 autour de Vic-sur-Aisne qui se rejoue là. Le passé et la représentation se reflètent d’ailleurs en divers endroits de la salle des fêtes, transformée en zone de front jusqu’au 15 novembre. Par exemple, une pierre sculptée rappelle deux généraux blessés avec la même balle et, juste à côté, la photo d’époque illustre ce moment. Même chose pour des tombes reconstituées devant des images de cimetières.

Mort et religion sont d’ailleurs les thématiques fortes de cette nouvelle exposition. « Il nous a semblé important de faire apparaître le côté religieux, très présent dans les deux camps », précise Jean-Luc Pamart devant Notre-Dame des Poilus, une chapelle comme il en a existé des tas.

                                                                                                              Laurence PICANO

 

Le samedi, de 14 à 18 heures et le dimanche de 10 à 12 heures et de 14 à 18 heures ou sur rendez-vous jusqu’au 15 novembre à la salle des fêtes de Vic-sur-Aisne.                                                                             

                                                                                                 t


Date de création : 11/09/2015 @ 20:49
Dernière modification : 12/09/2015 @ 08:23
Catégorie : Manifestations associatives

Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


^ Haut ^