N°87 septembre 2015 - Téléchargement

 

 Echo  n°87 de  septembre 2015

 

 

87p1.jpg

87p2.jpg

 

87p3.jpg

 

1915,  La presse de tranchées  prend son essor

 

1915 est l’année de la grande éclosion des j de tr. En effet, avec  la  guerre de position, le besoin se fit sentir  dans les tranchées partout sur le front,  de créer de petits journaux sans aucune prétention souvent rédigés à la diable et réalisés avec les moyens du bord. Leur but étant de distraire aussi bien les Poilus qui y collaboraient que les camarades  auxquels ils étaient destinés. Cette presse du front naquit au hasard des rencontres entre dessinateurs, poètes et   journalistes  improvisés.

 

Selon André Charpentier[1] au début, « les petits canards du front s’ébattirent librement, sans fil à la patte, dans la tranchée, poussant leurs coins-coins au gré de  la fantaisie la plus endiablée.  Dame Anastasie ne se montrait pas trop revêche. » De fait, les chefs de corps se montrèrent généralement soit indifférents soit bienveillants. Néanmoins, d’autres, effrayés par la liberté de ton  sévirent en interdisant la publication de la gazette. L’affaire fut portée à la connaissance de Joffre. Il rédigea  lui-même une circulaire à la fin de 1915 indiquant que « la publication des journaux de tranchées méritait d’être envisagée avec bienveillance ».

 

Naturellement, certaines unités combattant dans le Soissonnais y rédigèrent leur gazette.  On peut citer à cet égard, « Le Seau à charbon »,  « Le Troglodyte »,… .

« La Chéchia », journal de tranchée du 1er Zouaves,  fut  créé en mai 1915. Cette gazette s’illustra tant par sa qualité et sa longévité que par son humour. Ainsi quand plus tard, la rédaction de la gazette prit ses quartiers dans les carrières de  Confrécourt,  elle fit paraître l’annonce suivante dans son N° 37 :

 «  Venez passer l’été au frais à Gonfrignonière[2]. [

Grottes éclairées à l’électricité » ; Funiculaire.

Chalets suisses et de nécessité. Cure de soleil

Cure d’eau recommandée par les autorités militaires.

Tirs. Sports et Alpinisme. Logements de 1er ordre.

Situation dominante jouissant d’une vue magnifique.

Contrée idéale pour le réconfort physique et moral.

Cuisine française. Confort moderne. Prix modérés. »

 

L’histoire ne dit pas si de nombreux estivants accoururent…

                                                                                                                Rémy Hébert

 



[1] Feuilles Bleu Horizon.

[2] Carrière de Confrécourt

 

87p4.jpg

 

Vous pouvez le télécharger complètement en cliquant ICI.


Date de création : 10/01/2016 @ 00:03
Dernière modification : 10/01/2016 @ 00:25
Catégorie : N°87 septembre 2015

Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


^ Haut ^