Des actions variées - Valoriser les acteurs historiques,
la venue de la descendante du Général de Villaret

Valoriser les acteurs historiques, la venue de la descendante du Général de Villaret

Claire de Villaret,

arrière-petite fille du Général

Etienne Timoléon de Villaret (1854-1931)
 
touche son histoire familiale
 

 

Sa rencontre, en décembre 2014, fut un des moments extra-ordinaires vécus par les membres de Soissonnais 14-18.

Retrouvez-en le sel dans notre article sur les commémorations du Centenaire des fusillés de Vingré de décembre 2014, lors de sa 1ère venue ICI.

 

Une véritable histoire s'est tissée depuis: de riches échanges agrémentent  les relations et de nombreux documents familiaux nous sont ainsi parvenus.

L'accès aux documents personnels du Général et les dons de Claire de Villaret nous permettent de prolonger les analyses historiques.

 

Retrouvez l'article présentant les documents historiques analysés ICI (accident / tragique inspection du 11 mars 1915).

 

 

Claire de Villaret a poursuivi le chemin entamé en décembre 2014.

2015 commença par la visite de Denis Rolland à Floyras, maison du général de Villaret occupée par son arrrière-petite-fille et restée en l'état, avec encore le bureau du général. Claire de Villaret mit à sa disposition les riches archives constituées de correspondances, carnets journaliers, photographies,... Nous permettant de travailler sur ses collections, nous avons pu présenter des documents de première main pour notre exposition sur les tranchées de 1915 à Vic-sur-Aisne, "Soissonnais 1915, les tranchées".

Retrouvez l'article présentant l'exposition sur les tranchées de 1915 ICI

 

DenisRviisteCV.jpg

 

 

2015 se poursuivit avec la visite d'une partie de sa famille les 8 et 9 mai en terre soissonnaise où Jean-Luc Pamart et Denis Rolland construisirent un circuit personnalisé au coeur des sites foulés par leur ancêtre. Ce jour-là quelques visiteurs privilégiés eurent la chance de se joindre au groupe et de cotoyer aussi l'équipe de télévision belge en pleine conception de documentaire, signe des débordantes sollicitations connues par l'association.

 

Voici donc notamment Claire de Villaret avec deux de ses fils, Thibaud et Sébastien, chacun avec leurs épouses, enfants, petits-enfants, Valentin, Anatole, Maé et Lou, son cousin  issu de germain, Jean-Philippe de Villaret et son épouse.

Comme la cave où les 6 condamnés fusillés pour l'exemple passèrent leur dernière nuit et le lieu de l'exécution du 4 décembre 1914, la tranchée près de l'entonnoir Maunoury, lieu de l'accident du 11 mars, furent des objets de la présentation des sites à la famille.

 

 

1_Vingre_7_copie.jpg

1_Vingre_10_copie.jpg

1_Vingre_15_copie.jpg

1_Vingre_19_copie.jpg

1_Vingre_21_copie.jpg

1_Vingre_42_copie.jpg

1_Vingre_43_copie.jpg

1_Vingre_44_copie.jpg

2_zouaves_3_copie.jpg

2_zouaves_4_copie.jpg

2_zouaves_9_copie.jpg

2_zouaves_10_copie.jpg

2zouaves13.jpg

2_zouaves_16_copie.jpg

2_zouaves_24_copie.jpg

2_zouaves_22_copie.jpg

2_zouaves_41_copie.jpg

2_zouaves_42_copie.jpg

 

2016 se prolongea avec la visite d'une autre partie de sa famille le 11 novembre. Au programme: l'exposition "Soissonnais 1915, les tranchées" et la marche des 7 chapelles

Retrouvez l'article consacré à la marche 2015 des 7 chapelles ICI

 

Voici donc notamment Claire de Villaret avec un de ses fils, Gilles, et son frère, Eudes, accompagné de son épouse. Encore un beau moment de rencontres,

rencontre avec une histoire familiale,

rencontre avec des sites chargés d'histoires individuelles,

rencontre avec des Hommes de convictions.

 

8_copie.jpg

9_copie2.jpg

marche11nov1514.jpg

 

2016 fut ensuite la plongée enthousiaste et plus approfondie de Claire de Villaret dans ses archives familiales. Elle nous fait partager ses trésors, et nous offre même des documents liés à Vingré,  l'accident du 11 mars 1915, les tranchées de Vingré.

 

docClairejuillet16.jpg

docCDV_aout16.jpg

 

Si bien que la réunion du Bureau du 24 septembre 2016 permit à chacun des membres présents de profiter de cet honneur d'avoir été destinataires dans l'été des colis de Claire de Villaret.

reunion1bureau24sept16.jpg

 

 

Ecoutons Jean-Luc Pamart nous rappeler cet évènement au coeur d'un entonnoir de mine, non sans bien sûr citer le "courage de Claire de Villaret venue pour la cérémonie du Centenaire 2014":

 

nb: cet extrait sonore est issu d'un enregistrement lors de la visite des carrière de Confrécourt le 1er dimanche de juillet 2016: savourez à distance cette visite où Jean-Luc Pamart évoque les graffitis de la carrière du 1er Zouaves, et ne vous laissez pas déconcentrer par le son des manivelles qui servent à recharger des lampes!

 

Villaret_garfzouaves.jpg

Graffiti de la carrière du 1er Zouaves (visite possible) identifiant les deux généraux

aux ordres de Joffre présents le 11 mars 1915: 

Etienne de Villaret (qui commandait le 7e Corps d'Armée)

et son chef Michel Maunoury

(qui commandait la 6e Armée jusqu'au moment de sa blessure)

 

Villaret_graflion.jpg

Graffiti de la carrière du lion identifiant le Général

Etienne de Villaret (qui commandait le 7e Corps d'Armée de la 6e Armée passée sous le commandement du général Pierre Dubois, successeur de Michel Maunoury après sa blessure).

 

Quelques-uns des plus beaux documents transmis par Claire de Villaret

Retrouvez l'article présentant tous les documents historiques analysés à propos de l'accident / la tragique inspection du 11 mars 1915 ICI

 

Villaret_1915carteentonnoir_logo.jpg

Le calque localisant l'emplacement exact où furent blessés le 11 mars 1915 les 2 généraux Maunoury et Villaret

 

Villaret1915phentonnoir_logo.jpg

La photographie de l'entonnoir Maunoury proche de  la tranchée où furent blessés les deux généraux

tranchee_CDVjuinlogo.jpg

La photographie de la tranchée où furent blessés les deux généraux avec la plaque commémorative présente le 1er juin 1915

Retrouvez  l'article présentant la reconstitution de la scène lors de l'exposition sur les tranchées de 1915 ICI

 

 

Villaret_hop1logo.jpg

Le certificat de visite du général de Villaret au Val de Grâce le 20 mars 1915

 

Villaret_hop2_logo.jpg

La feuille d'observations du général de Villaret entré au Val de Grâce le 20 mars 1915

 

Villaret_hop3_logo.jpg

 

Certificat de visite

Grade, nom, prénoms, corps ou service: Général de Villaret commandant le corps de la 6e Armée

Indication de la blessure ou de la maladie: plaie de la région frontale par balle de fusil

A: Paris le 20 mars 1915

Sortie le: 5 avril

Blessé par balle du jirus [gyrus] frontal gauche. Trépanation. Pénétration d’un corps étranger au travers de la cornée et de l’iris. Lésion du cristallin. (Sort sur sa demande)

 

Feuille d’observations

Hôpital du Val de Grâce

Nom et prénom: Général de Villaret

Entré le: 20 mars 1915

Renseignements: blessé le 11 mars

Symptômes à l’entrée: plaie par balle au niveau de la paroi antérieure du jirus [gyrus] frontal gauche. Projection de petits fragments de pierre ( ?) dans l’o[eil] g[auche]. Perforation étroite de l’iris vers 11h00. Opacité équatoriale du cristallin. Opacités corticales postérieures et antérieures. Œil inéclairable. Trouble du vitré ( ?)  V[ision]: voit 1/50… 1/10…

Diagnostic : pas de réaction péricornéenne. La petite plaie cornéenne est invisible. Electro-aimant : pas d’attraction. V[ision] o[eil] d[roit] : 1

Examen radiologique: négatif

 

Marche de la maladie:

 le 8 avril. G[auche] v[ision] = 0.01 aucune réaction. Tension normale. Pupille légèrement déformée. Iris de coloration normale à l’ophtalmoscope : reflet rouge très net. On ne distingue pas de détails.

15 [avril]. v[ision]  = 0.02 Opacités bien limitées du cristallin

22 [avril]. v[ision]  = 0.03

6 mai. v[ision]  = 0.03 (à 0.04)

28 mai v[ision]  = 0.08 (sauf pour l’ouverture à droite où vision = 0.04) à l’ophtal[moscope]

 

Retrouvons également la biographie familiale concernant Étienne Godefroy Timoléon de Villaret

(Saint-Laurent-Lolmie, 17 février 1854 - Angers, 18 janvier 1931)

EN COURS DE MISE EN PLACE

Le général de brigade Etienne de Villaret mena en septembre 1914 la bataille de l'Aisne avec sa 14e Division d'Infanterie, fut nommé général de division en octobre 1914, reçu en novembre le commandement du 7e corps d'armée, se chargea des directives concernant l'exécution du 4 décembre 1914, fut blessé avec le général Maunoury en mars 1915 lors d'une visite en tranchée avancée.

 


Date de création : 08/07/2016 @ 14:16
Dernière modification : 30/10/2016 @ 21:18
Catégorie : Des actions variées

Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article


Réaction n°2 

par Claire de Villaret le 08/08/2016 @ 20:55

Ce travail est remarquable et me donne envie de continuer à rechercher dans les précieuses archives d'autres documents...

Claire de Villaret le 13/07/2016


Réaction n°1 

par Claire de Villaret le 13/07/2016 @ 04:37

Grand merci chère Isabelle de ce long moment partagé avec vous tous encore une fois. J'ai été très heureuse de venir accompagnée avec Gilles et Eudes, mon frère, et Marie Christine, ma charmante belle-soeur.

Nous reviendrons au printemps et je t'espère à nouveau à mes côtés. Il y a tant de choses encore à découvrir. Nous sommes une famille très nombreuse.

Claire de Villaret, le 10/11/2015


^ Haut ^