Soissonnais 14-18 vous accueille - Great war's guided tour
in the quarries of Confrécourt

Visiter les carrières de Confrécourt en anglais!

Great war's guided tour in the quarries of Confrécourt !

 

ZouavesPHAP2012.jpg

 

Did you know that during the Great War, nearby the little village of Nouvron Vingré, on the 16th September 1914, French soldiers began installing themselves in and around the underground quarries. A field dressing station was set up with the ability to cope with a maximum of 400 patients. It didn't take long for this shelter to be nicknamed: the hospital. One of the other quarries became known as the 1st Zouaves and was able to shelter 300 men. As a safe haven from the outside world these quarries became a source of tranquility for the soldiers who began carving the walls and creating sculptures…”

Guided tours from April to September

You have to book first at the Tourist Office then get to the meeting point with your car.

Book tours upon availability of the guide at the tourist office!

Informations et réservation :
Office de Tourisme du Pays de la Vallée de l'Aisne

Vic-sur-Aisne 02290 -
Tél : 33 (0)3 23 55 92 41
E-mail : accueil.otsi@ccpva.fr
Site web : Cliquez ici

 

 


 

The meeting point with your car: La Croix-Brisée

308-004_copie.jpg

 Saviez-vous que pendant la Grande Guerre, à proximité du petit village de Nouvron Vingré, le 16 Septembre 1914, les soldats français ont commencé à s'installer dans et autour des carrières souterraines. Un poste de secours sur le terrain a été mis en place avec la capacité de faire face à un maximum de 400 patients. Il n'a pas fallu longtemps pour que cet abri soit surnommé: l'hôpital. L'un des autres carrières est devenu connu sous le 1er Zouaves et a pu abriter 300 hommes. Comme un refuge du monde en dehors de ces carrières sont devenues une source de tranquillité pour les soldats qui ont commencé à sculpter les murs et la création de sculptures ... "

 

 

Cf le site de l'office du tourisme de Vic-sur-Aisne:

Les Carrières de Confrécourt

Visite de la carrière de Confrécourt en anglais

OTS.jpg

Au cours de ces années de guerre de tranchées, les soldats français ont trouvé refuge à quelques mètres des premières lignes dans des carrières creusées à flanc de coteau. Ils ont laissé une importante œuvre d’histoire et de mémoire en taillant la pierre. De magnifiques fresques et sculptures ornent les parois des creuttes : plaques préfigurant les listes des morts de nos communes, blasons des régiments, têtes de cheval ou de femme comme Marianne, chapelles où l’on priait avant de remonter dans les tranchées. Cet ensemble constitue un témoignage unique de la Grande Guerre. A quelques mètres les ruines de la ferme monastique de Confrécourt (12ème siècle), Théâtre de violents combats.

 

 

Career Confrécourt

Visit the Confrécourt career in English

otanglais.jpg

During these years of trench warfare , the French soldiers found refuge a few meters from the front lines in quarries dug into the hillside. They left an important work of history and memory by carving the stone. Beautiful frescoes and sculptures adorn the walls of Creuttes : plates foreshadowing the lists of the dead of our common , emblazoned regiments , horse heads or woman like Marianne , chapels where they prayed before going up in the trenches. This set is a unique testimony of the Great War . A few meters from the ruins of the monastic farm Confrécourt (12th century) , heavy fighting Theatre.

 

OTS1.bmp

OTS2.jpg

 

 

L’anglais est assez souvent parlé en ce moment dans les rues mais surtout dans les supermarchés. La plupart de ces touristes sont des clients du camping de Berny-Rivière où, faut-il le rappeler, c’est quand on parle français qu’on se fait remarquer. A l’office de tourisme de la communauté de communes du Pays de la Vallée de l’Aisne, on sait qu’ils sont des milliers, d’où l’organisation de visites en anglais de la carrière de Confrécourt. Tourisme de mémoire oblige pour ces Britanniques dont certains ancêtres sont venus combattre en France en 14-18. Mais au mois d’août pas de visite en anglais. Après tout, ces sculptures parlent d’elles-mêmes.

Clovis et versa dans l’Union du 23 août 2016

articleunion_23aout16anglais.jpg

English is often spoken at the moment in the streets but especially in supermarkets. Most of these tourists are clients of camping Berny Riviere where , it must be remembered is that when we speak French is remarkable . At the tourist office in the community of communes of the Country of the Valley of the Aisne, you know they are thousands , hence the organization of visits in English 's career Confrécourt . Tourism of memory requires these to some British ancestors came to fight in France in 14-18 . But in August not to tour in English . After all, these sculptures speak for themselves.


Date de création : 23/08/2016 @ 22:14
Dernière modification : 17/09/2016 @ 23:07
Catégorie : Soissonnais 14-18 vous accueille

Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


^ Haut ^