Mémoire - La Grande Guerre aura sa maison à Vic-sur-Aisne grâce au
souvenir d'un poilu

La Grande Guerre aura sa maison à Vic-sur-Aisne grâce au souvenir d'un poilu

Laurence PICANO, L'Union, mardi 6 septembre 2016 

union.jpg

 

L’association Soissonnais 14-18 a reçu un legs de la part d’un homme dont l’ancêtre est tombé à Confrécourt. Il a permis l’achat d’une maison consacrée à la mémoire.

unionmaison6sept16.jpg

L’association présidée par Jean-Luc Pamart aura désormais sa maison au centre de Vic-sur-Aisne, face au château.

 

union6spet16.jpg

Un lieu d’exposition et de la place pour les archives. Deux espaces précieux pour les passionnés d’histoire que sont les membres de Soissonnais 14-18. Cette association, qui fête ses trente ans dans quelques mois, va se les offrir en devenant propriétaire d’une maison. Et ce cadeau lui vient en fait d’un acteur de la Grande Guerre. « Un soldat tombé devant Confrécourt », raconte le président qui a découvert l’histoire en 2007 en recevant le courrier d’un notaire. Un certain M. Roussel léguait un appartement à Clermont-Ferrand à Soissonnais 14-18. Et pourquoi un tel geste ? En hommage à son aïeul, le fameux poilu. Depuis, le logement a été vendu et des recherches ont été faites pour trouver la maison idéale. C’est chose faite à Vic-sur-Aisne depuis quelques semaines, comme Jean-Luc Pamart l’a annoncé dans l’Echo du plateau, le journal de ces historiens. « Pour une association ce n’est pas rien d’être propriétaire. Nous avons un patrimoine », se félicite le président qui a donc fait un appel aux dons. Car si la somme héritée à couvert les frais d’achat, elle ne peut pas de permettre les travaux à réaliser.

« Nous avons déjà la moitié de la somme », s’enthousiasme le président, touché de recevoir des chèques allant jusqu’à 1 000 €, notamment de membres de l’association qui habitent dans toute la France. Ce monsieur Roussel était membre, même si Jean-Luc Pamart ne le connaissait pas. « Il est venu à une assemblée générale » témoigne le président qui a noté cette information dans ses tablettes.

Grâce à cet homme, il pourra non seulement organiser, en permanence, différentes expositions dans une salle vouée à ce rôle mais aussi mieux stocker les archives de l’association. Jusqu’à présent, le président utilisait son ancien domicile, la ferme où il exerce toujours son activité d’agriculteur. Située à quelques centaines de mètres de la Croix-Brisée et de la carrière de Confrécourt, elle permettait d’accueillir les nombreuses familles à la recherche de leurs ancêtres disparus pendant 14-18. Qui sait ? Une bibliothèque les accueillera sans doute dans les futurs locaux aménagés par les bénévoles ?

Contact : Ferme de Confrécourt, 02290 Nouvron-Vingré. Tél. 03 23 55 17 18. Dons déductibles des impôts à hauteur de 66 %

UNION_12_SEPT_16_partie2.bmp


La mémoire des oeuvres du passé

Entre autres activités, Soissonnais 14-18 fait le nécessaire pour conserver les peintures ou sculptures réalisées pendant le conflit. L’un d’elles a été découverte sur une maison à Sermoise cet été. Des recherches ont déjà été faites pour identifier l’artiste. « Il s’agit de Léon Lepeltier, on a trouvé plusieurs choses sur lui sur internet », indique Isabelle Clou-Menessart, la « web mastrice ». Depuis, un moulage a été fait pour réaliser une copie. « Nous avons une centaine de moulages. C’est un moyen de conserver ces œuvres mais il y a un inconvénient : elles peuvent être abîmées pendant le travail », constate Jean-Luc Pamart qui exposera, sans doute un jour, ces moulages.

 

NDW: Jérome Buttet avait découvert chez l'habitant cette sculpture grande taille et la reproduction a été autorisée par le propriétaire  avec le concours de services spécialisés de l'INRAP / cf notre article consacré au sujet ci-dessous)

Des actions variées - Dupliquer une oeuvre majeure ICI

 

RETROUVEZ l'article "Le petit-fils de Poilu lègue 100 000 euros" ICI.

 

 

Soissonnais 14-18 aura sa maison

L'union, 26 octobre 2016, spécial Guerre 14-18

UnionMaisonVic26oct161.jpg

UnionMaisonVic26oct162.jpg

Parce que l’un de ses aïeux est mort pour la France à Confrécourt, un habitant du centre de la France a légué un appartement situé à Clermont-Ferrand à l’association Soissonnais 14-18 dont il était membre. Il souhaite aider au travail d'histoire et se dit satisfait des premiers résultats enregistrés. Ce legs a permis l’achat d’une maison en plein centre de Vic-sur-Aisne, en face du château pour créer une maison de la mémoire autour de la Grande Guerre.

Si la somme remise a permis l’acquisition du bien, elle est insuffisante pour financer les travaux, aussi Jean-Luc Pamart, qui préside l’association Soissonnais 14-18, fait appel aux dons et que ce soit auprès des adhérents ou des passionnés d’histoire soucieux que toutes les subtilités du front axonais ne soient pas oubliées, la collecte est engagée. L’objectif est d’organiser des expositions et de stocker les archives que possède Soissonnais 14-18. Il n’est pas exclu qu’une partie accueille une bibliothèque mais cela demande à être finalisé. On sait que l’association agit pour préserver un maximum de preuves du conflit. C’est ainsi qu’elle conserve des peintures, des sculptures réalisées au temps des combats. L’une d’elle a été mise au jour sur une maison à Sermoise.

Des recherches ont permis d’en identifier le signataire : Léon Lepeltier. Un moulage a été réalisé pour en conserver l’esthétique authentique. L’association conserve de nombreux moulages effectués au cours de ses campagnes de recherches et de mise en valeur du patrimoine. Jean-Luc Pamart n’exclut pas de présenter une sélection de ces moulages à Vic-sur-Aisne lorsque tous les travaux d’aménagement seront achevés.

 

 


Date de création : 06/09/2016 @ 22:11
Dernière modification : 09/11/2016 @ 20:38
Catégorie : Mémoire

Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article


Réaction n°2 

par Jacqueline le 04/10/2016 @ 20:59

Félicitations aux bénévoles de Soissonnais 14-18 qui s'investissent pleinement dans la mise en lumière des données qu'ils recueillent.

Jacqueline


Réaction n°1 

par CdeV le 01/10/2016 @ 10:18

Chouette ce beau travail !!!!
CdeV


^ Haut ^