Les 6 fusillés - La presse de 1915 évoque Floch "mort au champ d'honneur"

Un article dans la presse du 9 janvier 1915 évoque Henri Floch

"mort au champ d'honneur"

 

FlochJournal1915.jpg

Document communiqué par Jean-Luc Dron du Havre à Jean Jayer et issu du Journal de Fécamp du 9 janvier 1915 porté à la connaissance des amis de la journée de commémoration du 13 octobre 2016,  que vous pouvez retrouver ICI.

 

MORT AU CHAMP D’HONNEUR

M. Henri Floch

Ancien agent d’affaires à Fécamp

 

On apprendra avec le plus grand regret à Fécamp la mort d’un de nos anciens concitoyens, M. Henri Floch, ex-agent d’affaires, auquel son frère, M. Emile Floch avait succédé il y a quelques années. M. Henri Floch, après avoir exercé deux ans en notre ville, l’avait quittée pour Breteuil-sur-Iton, chef-lieu de canton de l’Eure, où il s’était rendu acquéreur du greffe de la justice de paix.

Mobilisé comme réserviste au 228e d’infanterie à Evreux, il fit vaillamment son devoir et participa à toute la campagne jusqu’au jour du 4 décembre où il fut mortellement frappé dans l’Aisne.

Une lettre de l’aumônier qui l’assista et une communication du Parquet d’Evreux ont fait connaître la triste nouvelle.

M. Henri Floch avait épousé une de nos concitoyennes, Mlle Mouchard. Il ne laisse pas d’enfant.

Nous avons tenu à rendre à sa mémoire l’hommage qui est dû à tous les soldats tombés bravement dans cette affreuse guerre et nous présentons nos bien vives condoléances à sa jeune veuve, à M. et Mme Emile Floch et à tous les membres de leur famille.

 

Retrouvez nos articles liés

 

«Soissonnais 14-18 a organisé la cérémonie du Centenaire

le 6 décembre 2014 où la famille était présente»  ICI.

 

 

«La Visite des descendants de Floch, juillet 2016

les générations s'enchaînent» ICI.

 

 

 «Justice rendue pour le caporal Paul-Henri Floch» ICI.

 


 

 

logo2016_association.jpg


Date de création : 28/10/2016 @ 14:24
Dernière modification : 28/10/2016 @ 15:00
Catégorie : Les 6 fusillés

Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


^ Haut ^