Les Carrières - Les jeunes Auvergnats visitent les carrières

où leurs ancêtres ont combattu

Les jeunes Auvergnats ont découvert leurs liens avec Nouvron-Vingré

78 lycéens sont venus de Clermont-Ferrand visiter les carrières de Nouvron-Vingré. Leurs ancêtres y ont combattu.

L'union, 17/05/2017

union.jpg

 

visiteAuvergnats172.jpg

 

«En 1921, il y eut le procès à Clermont-Ferrand du lieutenant qui avait fauté ici, à Vingré, et entraîné la fusillade [sic: comprendre fusillement] de six hommes». Ce mardi soir, les 78 lycéens ont écouté avec attention Jean-Luc Pamart, fondateur de l’association Soissonnais 14-18, sur les liens entre les carrières de Confrécourt et l’Auvergne. « Dans le cimetière de Riom [à 15 km de Clermont-Ferrand, NDLR], vous avez un monument de Vingré, en souvenir de ces fusillés pour l’exemple. Ensuite, il faut savoir que le 305e régiment de Riom a combattu ici.»

Ces liens, qu’une poignée de spécialistes de l’histoire locale de la guerre connaissent, ont donné un autre intérêt à la visite des carrières où ont vécu les soldats durant près de 30 mois, dans la boue et l’humidité. L’autre intérêt de la visite, c’était les bas-reliefs gravés dans la pierre par les soldats.

Cette visite fut exceptionnelle, car il est rare que Soissonnais accueille autant d’élèves, venus d’aussi loin.

 

visiteAuvergnats171.jpg

 

visiteAuvergnats173.jpg

Dans la carrière du 1er Zouaves et sur le site de la ferme de Confrécourt

 

logo2016_association.jpg


Date de création : 13/08/2017 @ 10:40
Dernière modification : 26/08/2017 @ 21:00
Catégorie : Les Carrières

Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


^ Haut ^