Manifestations associatives - Exposition 2017 Vic sur Aisne 1917 année trouble, une immersion

Une immersion en 1917 à Vic-sur-Aisne

Exposition de l'Association Soissonnais 14-18

Par L'union | Publié le 27/09/2017

Un servant écroulé sur sa mitrailleuse lourde… La tranchée vient d’être reprise par les Français qui ont aménagé en urgence un poste de secours. « C’est l’un des thèmes abordés cette année : le secours aux blessés de la tranchée aux espaces de convalescence qui ont largement investi les châteaux du secteur », évoque Jean-Luc Pamart, président-fondateur de l’association Soissonnais 14-18.

union_27sept17.jpg

Marc (trésorier à gauche) et Jean-Luc Pamart (président) de Soissonnais 14-18
devant la reconstitution d'un poste de secours improvisé dans une tranchée.

 

Des reconstitutions pointilleuses

Le cheminement s’effectue à travers plusieurs mises en scène poignantes de réalisme « représentant un an de préparation et pas moins de deux mois consacrés au montage », souligne Jean-Luc Pamart. Partir des événements généraux pour venir s’intéresser au local, voici l’une des spécificités du travail mené par Soissonnais 14-18. Des films d’époque nous montrent la vie au sein du château de Vauxbuin, l’animation qui règne dans une immense ferme de Saint-Pierre-Aigle… Autant de lieux rangés dans les souvenirs par les combats de 1918.

Il faut parfois faire preuve d’ingéniosité avec ce char Saint-Chamond en carton quasiment à taille réelle, « afin de souligner le basculement technologique de 1917 et parce que les 23 tonnes de l’original pouvaient difficilement investir les lieux de l’exposition », lance avec malice Marc Pamart, trésorier de l’association.

Des objets étonnants

Une reconstitution au centre de l’exposition montre des brancardiers, dont un prisonnier allemand, transportant vers l’arrière un soldat blessé, ici la restitution au sol d’une voie de chemin de fer qui se perd dans l’horizon d’une photographie géante montrant dans un paysage dévasté les seules traverses de bois. Là, les plans, récemment découverts, d’aménagement d’une ambulance au sein du château de Buzancy.

Des objets étonnants également, comme cette boîte à pigeons du régiment allemand Augusta retrouvée dans les carrières de la Malmaison équipée d’un système de filtrage des gaz, une rare photographie de dégradation militaire ou encore l’évocation des mutineries de Cœuvres de juin-juillet. Spécialistes de la période, simples curieux et scolaires trouveront forcément leur contentement dans cette immersion possible jusqu’au 12 novembre prochain…

1917, l’année trouble, exposition visible tous les week-ends, le samedi de 14 à 18 heures, le dimanche de 10 à 12 heures et de 14 à 18 heures. Visite possible sur réservation en semaine pour les groupes scolaires. Tél. 03 23 55 17 18 ou sur internet : http://soissonnais14-18.net

union_pap_28sept17.jpg

 

logo2016_association.jpg


Date de création : 27/09/2017 @ 21:14
Dernière modification : 30/09/2017 @ 16:32
Catégorie : Manifestations associatives

Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


^ Haut ^