Les 6 fusillés - Le Drame de Vingré

107.jpg

vamntjanv162.jpg

Octobre 1914, voilà 3 mois qu'ils ont quitté leur famille et ils sont loin de Berlin. Dans la boue, sans vêtement d'hiver, attaquant sans résultat, et surtout qu'il reste des planqués à l'arrière, le moral baisse. Le général Villaret donne des ordres très fermes: il faut reprendre les troupes en main. Ce sera alors une suite de conseils de guerre convoqués, bien souvent, pour des mobiles futiles...

logo.gif

 

 

 

Une blessure à la main droite causée par une balle ennemie, Leymarie du 305 R.I. sera accusé de mutilation volontaire et fusillé le 13 Novembre 1914...
Refusant de porter le pantalon de son copain tué devant lui, Bersot du 60 R.I. sera fusillé à Fontenoy pour motif: désobéissance devant l'ennemi...

 

 

Le Caporal Floch, les soldats Pettelet, Gay, Quinault, Blanchard Durantet, de la 19ème compagnie du 298 R.I., pris au hasard parmi 24 soldats de 2 escouades, sont fusillés pour l'exemple le 4 Décembre 1914.

Ils n'ont pourtant fait qu'obéir aux ordres de leur chef, le Sous-Lieutenant Paulaud.

"Je t'écris mes dernières nouvelles. C'est fini pour moi. J'ai pas le courage. Il nous est arrivé une histoire dans la compagnie. Nous sommes passés 24 au conseil de guerre. Nous sommes 6 condamnés à mort. Moi, je suis dans les 6 et je suis pas plus coupable que mes camarades mais notre vie est sacrifiée pour les autres. Dernier adieu, chère petite femme. C'est fini pour moi. Dernière lettre de moi, décédé pour un motif dont je ne sais pas bien la raison. Les officiers ont tous les torts, et c'est nous qui sommes condamnés par eux. Jamais j'aurais cru finir mes jours à Vingré et surtout d'être fusillé pour si peu de chose et n'être pas coupable. Ca ne s'est jamais vu, une affaire comme cela. Je suis enterré à Vingré..."

Lettre d'adieu de Quinault à sa femme.

vingre2.jpg
Monument commémoratif des fusillés de Vingré

 

   

Dans cette affaire, le conseil de guerre aura simplement suivi les directives du Général de Villaret. Mais l'histoire est parfois bien revancharde. En effet, ce même Général, à 500 mètres du lieu d'exécution, sera grièvement blessé le 11 Mars 1915. Cette même balle allemande arrache l'oeil gauche du Général Maunoury qui terminera sa guerre à Vingré et meurt aveugle en 1923. Il sera nommé Maréchal de France à titre posthume.

vilaret2.jpg

Les Généraux Maunoury et Villaret, commandant la 6ème Armée et le 7ème C.A.
Sculpture de la carrière du 1er Zouaves

   

vingre_abri.jpg

vingre_drapeau.jpg

 

vingre_plaque.jpg

plaque_2004.jpg

plaque2014.jpg

vamntjanv163.jpg

vamntjanv161.jpg

 

vingremntet_panneau.jpg

vingrepanneaufus.jpg

vingre_net_b.jpg

vingre_durantet.jpg                                            vingre_virg.jpg

 

                                       tombaamory14.jpg

2013-01-13_104516.jpg

villagevingre.jpg

 

Ecoutons Jean-Luc Pamart évoquer les fusillés de 1914 lors d'une visite guidée de carrière en juillet 2016:

 


Date de création : 13/06/2012 @ 14:03
Dernière modification : 30/10/2016 @ 21:51
Catégorie : Les 6 fusillés

Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


^ Haut ^