En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
Recherche
 
Fermer
INSCRIVEZ-VOUS!
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
141 Abonnés
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  594444 visiteurs
  2 visiteurs en ligne

  Nombre de membres 3 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!

Support de la mémoire,  Le graffiti des poilus

Publié le vendredi 22 mai 2009                                                                           

L'historien appuie son information sur des parchemins, des cartes, des photos, mais bien rarement sur des inscriptions spontanées et anonymes, recueillies au hasard de déambulations souterraines. C'est donc un support original de la mémoire que les adhérents de la Société historique de Villers-Cotterêts ont pu découvrir, grâce à l'intervention de deux chercheurs de l'association Soissonnais 14-18.
Depuis vingt-trois ans, ce groupe de passionnés traque toutes les écritures gravées pendant la Grande Guerre dans les caves et carrières de la vallée de l'Aisne par les soldats condamnés sous terre à l'inaction. Symboles patriotiques ou régimentaires, actes du quotidien, dessins, simples signatures parfois, réalisés au burin, au noir de fumée, à la baïonnette, ces centaines de graffiti sont autant de témoignages d'espoir, de drames, de foi, où se lit toute la solitude de ces Poilus exposés à une mort prochaine…
Un réel patrimoine, présenté par Michel Boittiaux et Hervé Vatel et reconnus par la Drac Picardie et le ministère de la Défense, donnant son plein sens à l'évocation du « soldat-artiste ».

Michel Boittiaux et Hervé Vatel ont fait découvrir les graffitis aux Cotteréziens.    Couv_Graffiti_Tranchees.jpg

Michel Boittiaux et Hervé Vatel ont fait découvrir les graffitis aux Cotteréziens.


Date de création : 28/06/2012 @ 22:04
Dernière modification : 26/12/2012 @ 20:57
Catégorie : - Manifestations associatives
Page lue 51 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Vous êtes ici :   Accueil » Support de la mémoire, Le graffiti des poilus